Le Titan Prométhée aurait créé les hommes à partir d'eau et de terre. Il entend compenser l'erreur de son frère Épiméthée qui avait donné aux animaux, au détriment de la race humaine, les dons les plus importants (force, rapidité, courage et ruse- poil, ailes ou coquille etc). Ainsi, Prométhée fait en sorte que l'Homme puisse tenir debout sur ses deux jambes, il lui donne un corps plus grand, distingué et proche de celui des dieux.

Puis, après la victoire des nouveaux dieux dirigés par Zeus sur les Titans, Prométhée se rend alors sur le char du soleil avec une torche, dissimule un tison dans une tige creuse et donne le « feu sacré » à la race humaine. Il enseigne aussi aux humains la métallurgie et d'autres arts, eux-mêmes enseignés à Prométhée par Athéna, déesse de la guerre.

En philosophie, le mythe de Prométhée est admis comme métaphore de l'apport de la connaissance aux hommes. Il rapporte comment ce messager divin ose se rebeller, pour voler le Feu sacré de l'Olympe afin de l'offrir aux humains et leur permettre de s'instruire. Il est aussi évocateur de la folle tentation de l'Homme de se mesurer aux dieux et ainsi de s'élever au-dessus de sa condition.